Tailler les arbres fruitiers – mais correctement

 

Les bases et les outils adaptés

Pour que les arbres soient en bonne santé et donnent le meilleur rendement possible, ils doivent être taillés chaque année.

Le bon moment

Le meilleur moment pour tailler les arbres fruitiers est lorsque ceux-ci ne portent plus de feuilles. D’une part parce que les branches sont ainsi mieux visibles, ce qui simplifie la taille. Et d’autre part, parce qu’en automne, l’arbre retire les nutriments de ses feuilles pour les stocker. Lorsqu’un arbre est taillé avant, cet échange ne peut plus avoir lieu dans une pleine mesure.

Les bonnes branches

Les branches fines poussent très vite verticalement vers le haut et portent peu de fruits, alors que les branches horizontales poussent plus lentement, mais portent beaucoup de fruits. Pour augmenter la fructification, il faut donc favoriser les branches horizontales et tailler ou rabattre les rejets verticaux.

Lorsque deux rameaux se touchent ou s’emmêlent, il faut éliminer l’un des deux. C’est généralement le cas de toutes les branches qui poussent dans une direction anarchique, perturbant du coup la croissance d’autres branches.

Il faut aussi éliminer les drageons et les rameaux latéraux en excès. Ceux-ci consomment des nutriments et peuvent donc avoir un impact négatif sur la fructification.

En fin de compte, il faut aussi éviter les branches qui poussent trop près les unes des autres. C’est pourquoi on peut aussi supprimer les branches moins fortes.

La juste mesure

L’envergure de vos arbres fruitiers dépend aussi de vos objectifs: ainsi, une coupe d’importance favorisera surtout la pousse du bois, tandis qu’une taille plus légère contribuera à donner davantage de fruits. Généralement, le jardinier amateur est plutôt prudent et préfère couper trop que pas assez. Montrez-vous audacieux et n’hésitez pas à couper un peu plus!

Le bon endroit

Couper les branches immédiatement après le bourgeon, c'est-à-dire le plus près possible de la branche principale ou du tronc. Cela évitera que l’arbre ne développe une nouvelle branche à partir du moignon restant.

Le bon outil

Pour les branches fines, le mieux est d’utiliser une cisaille ou un sécateur Bypass. Pour les rameaux plus épais, on recourra en revanche à une scie, car le sécateur meurtrirait la branche et blesserait l’arbre.

Produktfinder Gartenmöbel